1- Historique

- En 1956, l’approvisionnement des 180 pharmaciens était assuré par 2 structures privées de répartition. A cette période la pharmacie Centrale des hôpitaux de Tunisie prend rapidement le contrôle de la gestion centrale du médicament et décide de créer des dépôts régionaux pour assurer la disponibilité des médicaments et pallier au départ progressif des pharmaciens étrangers.
- En Novembre 1960, et en avril 1977 deux autres grossistes pharmaceutiques sont créés.
- Vers la fin des années 1970 et le début des années 1980, vu le numerus clausus empêchant l’ouverture de pharmacie d’officines, on constate l’ouverture de plusieurs dizaines de répartiteurs pharmaceutiques. Ces entreprises sont concentrées dans les grandes villes de Tunisie (Tunis, Bizerte, Sousse, Sfax, Kairouan). L’esprit initial coopératif des entreprises de répartition s’efface progressivement au profit de l’aspect lucratif qui se développe dans un climat concurrentiel souvent déloyal. Il faut signaler que cette profession n’a jamais été contingentée ni limitée dans son accessibilité.

Vu le développement rapide de cette profession, et dans le but de mieux veiller aux intérêts de ce secteur l’association des pharmaciens grossistes fut créée en 1988. Dans le but de mieux défendre les intérêts de la profession de répartition, l’ensemble des membres de l’association des pharmaciens grossistes décideront en 1991 d’adhérer à l’Union Tunisienne de l’Industrie du Commerce et de l’Artisanat « UTICA ».